Formation & évolution du village

Quelques villas romaines s'implantent sur le futur site de Méounes

La morphologie de Méounes peut s'expliquer par les différentes étapes de sa formation.

Le vieux village s'étale en gradins semi concentriques autour du castrum.

Le village continue son développement à flanc de colline.

Même si les constructions les plus anciennes du village ont aujourd'hui disparues, son développement concentrique en partie supérieure de la colline  est toujours perceptible.

La partie la plus ancienne du centre village se trouve encore en amont de celui-ci.

Les dernières traces du château disparaissent, tout comme les premières maisons construites en partie haute de la colline.

La partie basse continue à se développer, notamment le long de l'axe de la route de Toulon.

Aujourd'hui, la départementale située au creux du relief est déterminante dans l'organisation actuelle du village.

Le centre village se développe au-delà de cette voie, son extension relativement limitée permet la préservation d'une unité villageoise à échelle humaine.

L'habitant diffus se développe cependant, s'implante au sein de petites plaines ou sur les collines.

Ce développement est pratiquement invisible pour qui ne connaît pas la commune. Loin du centre village, les nouvelles constructions ne sont accessibles que par les chemins boisés, elles se perdent dans la végétation, limitant tout impact visuel et paysager.