Recommandations en ce qui concerne les innondations

"Les feuilles mortes se ramassent à la pelle..."

Un gros orage, et en quelques secondes, un petit ruisseau devient torrent.

Premier bon réflexe: éviter tout déplacement et même pour aller chercher les enfants à l'école: les établissements ont tous des procédures de mise en sécurité des enfants.

Se réfugier ou rester dans sa voiture n'est pas une solution, car il ne faut que 20 cm d'eau pour qu’un véhicule soit entraîné par le courant.

A pied également, faire très attention: Les pluviaux et les bouches d'égouts qu'on ne voit plus dès que l'eau monte, représentent de réels dangers.

Tout comme les piscines et les bassins: c'est pour cela que l'on conseille fortement à leurs propriétaires de bien les baliser.

La commune de Méounes est traversée par trois cours d'eau; le Naï, la Lône, et le Gapeau.

Si l'on habite près d'un de ces cours d'eau, un jour ou l'autre, on peut être inondé. On l'oublie vite car le niveau des crues dépasse souvent le souvenir des générations précédentes.

Pour mémoire, nous avons été déclarés en état de catastrophe naturelle en inondation et coulées de boues en janvier 1999 et Novembre 2011.

Prévention: C'est l'affaire de tous. Nettoyage des berges, des ruisseaux, des buses devant notre porte etc... Afin d'éviter que l'eau monte si elle ne peut s'écouler librement.

Je reprends ma chanson..."tu vois je n'ai rien oublié..."

 

                                                                                                                Gérard Pasian

                                                                                                                Adjoint à l’environnement et à la sécurité