Un tracé urbain peu modifié

Les voies du centre village n'ont sensiblement pas changé.

Leur tracé pittoresque a su être préservé jusqu'à aujourd'hui.

A l'époque napoléonienne, la Grand'Rue constituait la voie principale, le coeur du village. Cet axe nord sud traversait la commune. Des axes secondaires est-ouest reliaient les différents points du centre de Méounes.

Les tracés de la montée des Anciennes Ecoles, des rues du Four, rue Basse, ruelle de l'Anglade, rue Blanquet, impasse St Esprit sont déjà visibles.

Les places présentes aujourd'hui existaient déjà: l'espace public s'élargissait au niveau de l'actuelle montée des Anciennes Ecoles, l'église St Eutrope était entourée d'un vaste espace non construit, l'actuelle place du village.

La place Vieille était également présente.