pour voir tout: clic 'Manifestations'

Concert des Polyphonies Occitanes à l’église de Méounes

Des voix et beaucoup d’oreilles ce vendredi soir, ces voix souvent qualifiées comme « venues d’un autre monde » par ceux et celles qui connaissent déjà, et les autres, nouvellement tombés sous le charme.

Des accents nostalgiques certes, mais dont la puissance, magnifiée par l’accoustique de notre saint lieu, est mise au service de chants sacrés mais aussi profanes.

Une première partie faite d’un répertoire venu de Corse, paghhelle, terzetti et Madrigale, lamenti e canzone scherzose à danser. Puis vient l’évocation des différentes régions d’Occitanie, la Provence, la Gascogne, le Rouergue, le Languedoc, le Béarn, le Pays Niçois, et le piémont italien.

Chaque chant est précédé de brèves explications sur son origine, et l’histoire racontée est en général celle, toute simple, humaine et rurale, de jeunes hommes et de jeunes femmes dont la vie se raconte aux détours des amours, de ses chagrins, et de tout ce qui émaille la vie populaire.

Merci à Occi-Cant et Corsi-Canti, il n’y a pas eu de rappel, hormis les chaleureux applaudissements bien sur, mais à la sortie, quelques-uns ont entonné un « Se Canto » vibrant, auquel se sont joints quelques Méounais, dans la spontanéité, et dans la simplicité.